Châteauneuf du-pape

logo-chateauneuf-du-pape
  • Les terroirs
  • Les cépages
  • Le climat

Les principaux terroirs de l’appellation Châteauneuf-du-Pape sont les suivants :
• le plateau de la Crau, formation d’époque villafranchienne (moins 1,9 à moins 1,8 million d’année) avec des galets roulés apportés par le Rhône, à noter la présence à 7 ou 8 mètres d’une couche d’argile bleue qui joue le rôle de réservoir d’humidité lors des périodes estivales. Ce terroir est un terroir particulièrement adapté à la culture de la vigne et qui donne de grands vins racés, profonds et complexes.
• le plateau sommital du quartier de Cabrières, mélange de galets apportés par le Rhône à l’époque villafranchienne et de cailloutis calcaires qui sont des débris de la barre calcaire d’époque urgonienne (moins 127 à moins 125 millions d’années) qui jouxte ce quartier à l’ouest.
D’autres terroirs moins importants en surface mais très intéressants pour la culture de la vigne existent, ainsi :
• la terrasse moyenne de la Nerthe, où l’on retrouve les galets roulés de l’époque villafranchienne en moins grand nombre
• la basse terrasse au sud est de Châteauneuf-du-Pape époque wurmienne (moins 75 000 ans) où sont mélangés quelques galets roulés, des cailloutis calcaires ainsi que des alluvions très anciennes, et d’autres alluvions plus récentes.

Les vignes en appellation Châteauneuf-du-Pape du Domaine de la Mordorée sont situées dans les quartiers suivants : La Crau, la Nerthe, Cabrières, Le Bois de la ville.

Les cépages autorisés à Châteauneuf-du-Pape sont les suivants :

• cépages noirs : grenache, syrah, mourvèdre, cinsault, vaccarese, muscardin, counoise, terret noir

• cépages blancs : grenache blanc, picardan, roussane, picpoul, clairette blanche et grise, bourboulenc.

Elles sont plantées à 70 % de grenache, 10 % de mourvèdre, 5 % de cinsault, 5 % de counoise, 5 % de syrah, 5 % de vaccarese.

• Climat Méditerranéen
• Ensoleillement : 200 jours par an
• Températures moyennes : 22° en été et 7,3° en hiver
• Pluviométries : 201 mm en été et 503 mm le reste de l’année.
• Le mistral souffle 158 jours par an en moyenne.