Appelation : CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE
Cuvée : " La Plume Du Peintre "
Couleur : Rouge
Millésime : 2005

DÉGUSTATION DU 04 JUILLET 2007 APRÈS MISE EN BOUTEILLE LE 06.062007


Après 2003 nous avions quand même peur d’être incapables de produire un vin qui procure autant de sensation.
Au moment de déguster, l’appréhension est donc bien là.
Pourtant dès que l’on verse le précieux liquide dans le verre, on ne peut être qu’impressionné par la couleur : 19 d’intensité colorante, nous n’avions jamais vu cela (15 en 2003, 14 en 2001).
Le premier nez est sur la retenue, mais l’agitation du verre fait apparaître immédiatement des arômes d’une subtilité rare. Les fruits sauvages rouges et noirs se marient aux arômes floraux : myrtille, fraise des bois, framboise, cerise griotte, liqueur de cassis, violette, rose, lilas.
Puis viennent les épices par vagues successives, et enfin le moka et le cacao.

La bouche confirme tout le potentiel.
L’attaque est puissante, mais le vin s’affine en bouche et surprend par sa fraîcheur, son velouté, la finale est inouïe, déployant tous les arômes du nez comme un paon déploie ses plumes, la longueur est interminable, d’un raffinement et d’une finesse extraordinaires, le tout souligné d’une minéralité qui tend le vin du début à la fin, la fraîcheur est magistrale, la sensation de pureté saisissante.

Finalement, cette Plume du Peintre, c’est une aventure sans cesse renouvelée ; elle donne du sens au mot « passion ».

Dernière dégustation de janvier 2008 : le vin est en phase de fermeture : nous conseillons maintenant d'attendre au minimum 4 ans.